lundi 28 septembre 2009

Les lumières des bâtiments ne sont là que pour éclairer ta déchéance.

Je me défonce aux nuages. Je ne vois rien.
Le soleil au dernier moment.
Icare n'était pas aussi con que ça. Icare s'est tué.
Moi je me finirais à cette musique, aux drogues et à cette mélancolie.
Avant la brulure.



1 commentaire:

Valentine B. Mikhnovitch a dit…

Que puis-je dire a part : J'adore.
J'aime... <3
Bisous.